Balade et curiosités

Publié le 13 Avril 2017

J'aime bien me promener. Ça me change les idées, me permets d’oublier un temps les soucis et de me réfugier dans mon (mes) mondes.

Et des fois, au cours de ces promenades, je remarque des choses étranges, inhabituelles ou juste jolies, tendres. Je ne peux alors m’empêcher de sortir mon appareil photo (enfin mon téléphone) et de les immortaliser.

Je ne suis pas une experte en photographie, je n’ai même pas les bases, aussi ne sont-elles pas parfaites, avec la bonne lumière, la bonne exposition, mais cela m’importe peu. Pour moi, le sujet est plus intéressant que la photo.

 

Une pâquerette à deux tête.

Je l'ai trouvé avec Crevette, en allant chez l'ostéopathe. C'est la première fois que j'en voyant une. Elle a voulut la prendre pour l'Homme du coup on l'a ramassé et je l'ai fait sécher, mais ça donne pas grand chose.

Je l'ai trouvé toute mignonne avec ses deux inflorescences, un peu comme si elle essayait de se donner deux fois plus de chances de se reproduire.

 

Celui là est dans l'école de ma fille.

J'adore sa base qui prouve les efforts qu'il a du faire pour pousser vers la lumière. Peut-être que quelque chose à gêné sa croissance et qu'il a du en faire le tour ou alors il a eu du soleil à droite, puis devant et a du s'adapter en fonction.

Ce qui est marrant, c'est que les autres plants à côté son presque droits alors que lui est clairement spiralé. Et du coup on ne peut qu'imaginer ce qui lui a donné cette forme là.

Toujours dans l'école de ma fille, un tilleul saigne.

Sa blessure se refermera sans doute mais l'arbre risque une attaque de champignons ou d'insectes qui pourrait l'affaiblir voir le tuer.

Encore dans l'école de ma fille.

J'aime beaucoup son aspect tortueux et son tronc creux. D'ailleurs on peut voir que le lierre commence à envahir la cavité. Sans doute va-t-il grimper et finir par l'étouffer si on ne l'enlève pas.

Pour rester dans les végétaux, voici quelques arbres remarquables dans un parc de ma ville.

Toujours dans le même parc.

Un arbre entièrement creux, qui ne tient que par son écorce et, sans doute, son cambium. Sur la seconde photo, je suis dans le tronc. Et pourtant, on peut voir qu'il est encore en vie grâce à ses deux grosses branches au fond.

Je suis fascinée par cet arbre qui est toujours en vie malgré son état clairement délabré. Les arbres ont une capacité folle à rester en vie coûte que coûte.

J'aime bien celui-là. Avec son tronc couché au sol et ses racines de chaque côté il ressemble beaucoup à un crocodile.

Ce tronc a attiré mon oeil par son tronc entrelacé.

Un peu plus loin, hors du parc, sans doute un arbre abattu par un castor.

J'aime beaucoup cette plante ses fleurs avec leurs étamines et pistils dressés vers le ciel. Je n'arrive pas à la déterminer. J'aurais dit un géranium au vu des feuilles, mais je n'arrive pas l'identifier ni à la retrouver sur internet.

 

Mais il n'y a pas que les plantes. On fait aussi de jolies rencontre avec les animaux.

Une canne qui m'a gentiment offert son portrait au travers d'un portail.

Séance de toilettage chez les oies sous les rayons du soleil matinal.

Famille oies. Le petit était vraiment trop mignon mais il était temps que je parte, les parents commençaient à s'énerver.

Un pigeon posé tranquillement sur un piquet. La photo n'est vraiment pas bonne.

Une famille de canards où les canetons s'ébattent sous le regard attentif de leurs parents.

Voilà, ma balade s'achève ici.

J'aime beaucoup regarder autours de moi quand je marche, voir ce que d'autres ne prennent pas le temps de contempler.

 

Rédigé par Hamadryade

Publié dans #Blabla, #Nature

Repost 0
Commenter cet article