Pourquoi je soutiens I-Boycott

Publié le 10 Décembre 2016

I-Boycott c'est quoi?

I-Boycott c'est une association loi 1901 qui veut démocratisé le boycott et le buycott. Pour cela ils lancent des campagnes de boycott sur des marques ou produits qui ne correspondent pas à leur éthique.

Tout le monde connait le boycott mais le buycott?

L'équipe de cette association veut nous rappeler que nous, consommateurs, avons un grand pouvoir : celui de notre carte bleu (ou chéquier ou monnaie).

Imaginez si toute une population (bon, une bonne partie pour être plus réaliste) arrêtait d'acheter tel ou tel produit car il pollue/n'est pas éthique/mauvais pour l'environnement/fait travailler les enfants/autre. L'entreprise perdrait beaucoup d'argent et serait bien obligé de changer.

Et bien c'est ce que fait I-Boycott.

Il serait bien sûr trop facile de dire "J'aime pas la marque X alors on va la boycotter". Non.

Les campagnes sont dument réfléchies, argumentés et riches en preuves qui démontre tel ou tel agissement. Ainsi nous pouvons buycotter en toute connaissance de cause.

Par contre, cette démarche implique aussi l'entreprise concerné car, une fois un certain nombres de votant atteint, l'association contacte l'entreprise pour lui faire par de notre décision afin de lui permettre d'avoir un droit de réponse.

Et c'est suite à cette réponse qu'on décide ou non de continuer le boycott.

Pour proposer une campagne il faut plusieurs étapes :

  1. le scandale,
  2. la rédaction qui doit être argumentée et sourcée,
  3. l'incubation où les membres de l'association la lisent et valident,
  4. la diffusion où on peut décider ou non de participer,
  5. la réaction de l'entreprise qui est contactée dès qu'un certain nombre de votant est atteint
  6. le vote pour savoir si oui ou non on poursuit le boycott

Par exemple :

La marque X est frappée d'un scandale écologique grave : son produit détruit les nids de mouches.

Vous rédigez une campagne en argumentant votre décision en vous appuyant sur des sources fiables, des rapports.

Vous l'envoyez à l'association et les membres décident si oui ou non ils la valident.

Votre campagne est validée et les consom'acteurs votent en masse.

La marque est contactée et répond.

Soit la réponse est accepté et le boycott s'arrête soit elle ne l'est pas et le boycott continue.

Dans ce cas l'entreprise sera de nouveau contactée.

Ce qui est bien aussi dans cette démarche c'est qu'on propose des alternatives à la marque boycottée.

Si on continue l'exemple de la marque X et bien les consom'acteurs vont proposer la marque A, B, C ou d'autres qui font le même produit mais plus sain, moins dévastateur. Ou alors ils vont proposer des alternatives autres, comme faire soi-même le produit ou préférer les marchés (par exemple pour la campagne Lactalis, on peut facilement trouvé du lait frais sur les marchés payé au juste prix).

On est dans l'échange, le partage et la consommation différente. C'est un plus non négligeable et ça permet d'acheter des marques qu'on ne connaissait pas.

Au début du site seul les personnes de l'association proposaient des campagnes, histoire de voir si ça marchait et l'impact que ça aurait. Puis ils ont ouvert les campagnes aux associations. Et le 14 janvier 2017 les consom'acteurs pourront proposer des campagnes.

 

J'ai eu la chance de rencontrer plusieurs fois les fondateurs de cette association, ils m'ont même interviewée en micro trottoir. Ce sont des personnes superbes avec qui il est possible de discuter de tout et de rien et vraiment très impliqué dans leur projet.

Ils ont un très bon contact avec tout le monde et savent très bien faire passer le message de leur action. Et surtout, ils n'ont pas la grosse tête.

Je les soutiens car je pense vraiment qu'on a un réel pouvoir mais qu'on ne l'exploite pas assez. Ainsi je ne vais plus (déjà que j'y allais pas souvent) chez H&M car les normes de sécurité de leurs ateliers ne sont pas aux normes, je ne consomme plus de biscuit de la marque LU à cause de l'huile de palme, je ne prends plus de thon Petit Navire à cause du DCP etc...

Si vous pensez qu'à notre niveau on ne peut pas faire grand chose, et bien ce site vous prouve le contraire. Un exemple? On a réussi à ce qu'Oasis ne soutienne plus le cirque Pinder. Juste par notre buycott! Ce qui prouve qu'on a vraiment le pouvoir de faire changer les choses, même à notre niveau.

Si vous voulez venir voir de quoi il s'agit vraiment, de parler avec les fondateurs, ils organisent la soirée d'ouverture aux citoyens le 14 janvier à Lyon.

J'y serais, et vous?

Rédigé par Hamadryade

Publié dans #Alternative, #Consomation

Repost 0
Commenter cet article