Le tchat de l'absurde -Texte-

Publié le 19 Décembre 2016

J'ai envie de vous faire partager quelques textes que j'écris de temps en temps. Le style dépend de mon inspiration et de mon humeur du moment. Ainsi je peux faire du fantastique comme du classique ou de l'absurde. J'espère que ça vous plaira!

Bonne lecture

 

Sur une plate-forme de tchat, trois individus communiquent sous couvert de pseudos.

 

Monsieur X : Bonjour !

Madame Purple : Bien le bon jour cher ami.

La Mort : Salutations.

Miss Purple : Les nuages volent bas, il va faire beau.

Monsieur X : Pardon ?

La Mort : Quelqu’un veut du thé ?

Monsieur X : Volontiers. Avec trois grenouilles.

La Mort : Qui a parlé de grenouille ?

Miss Purple : Je sors les petits gâteaux.

La Mort : Avec du sel s’il vous plaît.

Monsieur X : Peut-être pourrions-nous nous rencontrer.

La Mort : Trop dangereux, les cafards attendent que ça pour nous manger.

Monsieur X : Diantre, moi qui pensait que c’était les bousiers.

La Mort : Quoi, les bousiers aussi ?

Miss Purple : Allons messieurs, calmez-vous. Reprenez un peu de dentifrice.


 

Pause.


 

Monsieur X : êtes-vous encore ici ?

La Mort : Oui, j’essayais de trouver le silence.

Monsieur X : L’avez-vous trouvé ?

La Mort : Non, il s’est enfuit quand je me suis approché de lui.

Miss Purple : Le vil coquin !

Monsieur X : J’espère que vous réussirez à l’avoir, c’est dangereux, un silence en liberté.

Miss Purple : Voilà que ma souris parle à mon chat ! S’imagine-t-elle pouvoir attraper un chat sauvage ?

Monsieur X : Une fois j’ai vu voler un essaim de conscience. C’était beau.

Miss Purple : Comme je vous envie !

La Mort : C’est très bon la conscience cuite dans son jus.

Miss Purple : Les nuages sont remontés.

Monsieur X : Les temps sont vraiment étranges.

La Mort : à qui le dites-vous !

Miss Purple : Mon horloge a sonné cinq fois aujourd’hui.

La Mort : Oui, tout part à vau l’eau.

Un nouvel individu rejoint la conversation.


 

Ivan Sobri : Bonjour à tous.

Les trois en même temps : Bonjour !

La Mort : Mon verre est propre, quelle déception.

Miss Purple : Ma souris a réussis à attraper le chat.

Monsieur X : Bravo à elle.

Ivan Sobri : Toutes mes félicitations ! Comment allez-vous l’appeler ?

Miss Purple : Pourquoi donner un nom à un chat que l’on ne connaît pas ?

Monsieur X : Pour l’appeler plus tard.

La Mort : Pour l’asservir. Ainsi il ne vous quittera plus.

Miss Purple : Vous êtes génie ! Alors il s’appellera Moustique !

Ivan Sobri : Pourquoi l’appeler ainsi ? C’est diablement ennuyeux.

Miss Purple : Ainsi je pourrais l’écraser quand il me tournera autours !

Monsieur X : Bien vu !

La Mort : Même moi je n’y aurais pas pensé.

Miss Purple, rougissant : Vous me flattez.


 

Pause.


 

Monsieur X : Je m’excuse d’avoir été aussi indécent.

Miss Purple : Mais vous êtes tout pardonné.

La Mort : Tâchez d’être un peu plus respectueux envers les femmes voyons.

Ivan Sobri : Qu’y a-t-il de mal à flatter une femme ?

La Mort : C’est un grand manque de respect voyons !

Monsieur X : Oui, les femmes sont une espèce rare et sensible. Un mot de travers, une parole de trop et les voilà mortes.

Ivan Sobri : Vraiment ?

Monsieur X : Comme je vous dis.

Miss Purple et La Mort ensemble : Comme il vous dit !

Ivan Sobri : Toutes mes excuses.

Miss Purple : Ce n’est rien, très peu de gens le savent.

La Mort : Oui, nos compatriotes ne savent rien de tout cela.

Monsieur X : Effectivement.

Miss Purple : Maintenant vous savez.

Ivan Sobri : En effet.


 

Pause.


 

La Mort : Bon que fait-on pour hier.

Miss Purple : Allumons un feu.

Monsieur X : Mon four est pyrophobe.

Miss Purple : Fichtre.

Ivan Sobri : Mangeons.

La Mort : Grand dieu non !

Monsieur X : Ce n’est pas l’heure voyons !

Miss Purple : Il n’est que deux jours, deux heures, deux minutes et deux secondes.

Ivan Sobri : à quelle heure mangez-vous alors ?

Miss Purple : à très exactement deux jours, deux heures, deux minutes et trois secondes.

Ivan Sobri : La seconde n’est-elle pas passée ?

Miss Purple : Non. Elle passera dans un jour, une heure, une minute et une seconde.

La Mort : Ces jeunes, il faut tout leur expliquer.

Monsieur X : ça en devient pénible.

Ivan Sobri : Désolé


 

Pause.


 

Monsieur X : Je vais devoir vous laisser mes amis, mon ficus s’est enfuit.

Miss Purple : Oh c’est tellement dommage !

La Mort : Je vais y aller aussi, le silence est revenu.

Miss Purple : Attrapez-le cette fois !

La Mort : Je vais faire de mon mieux.

Monsieur X : Et bien au revoir chers amis.

La Mort : à aujourd’hui à la même heure

Miss Purple : Oh bien sûr !

Ivan Sobri : Au revoir.

Miss Purple : Et bien nous voilà tous les deux.

Ivan Sobri : En effet.

Miss Marple : Que pouvons-nous bien faire maintenant ?

Ivan Sobri : Je ne sais pas.

Miss Marple : Diantre, voilà que ma souris entreprend de manger le Moustique. Au revoir Monsieur !

Ivan Sobri : Me voilà seul. Et bien mon cher ami, fumons une mésange !

Rédigé par Hamadryade

Publié dans #Textes

Repost 0
Commenter cet article